fbpx

9 juin 2022

Les séjours hors Québec reprennent enfin!

Ce sont 91 étudiants du cégep qui ont eu cette année la chance de visiter un pays étranger ou une autre province canadienne dans le cadre de leur programme d’études

En groupe

Quatre voyages ont été effectués en groupe accompagné au cours des dernières semaines. Onze étudiants en Arts visuels ont ainsi pris la route pour Toronto en compagnie de trois professeurs à la fin mai. Ce séjour a été l’occasion de visiter plusieurs lieux dédiés à l’art, dont le Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO), qui est un des plus grands d’Amérique du Nord, le Musée d’art contemporain de Toronto (MOCA), en plus d’une visite guidée des graffitis de Toronto.

Les étudiants en Arts visuels ont pu admirer les œuvres d’artistes connus.

« Ces voyages culturels permettent aux étudiants de voir en vrai le travail d’artistes qu’ils affectionnent particulièrement ou qu’ils ont étudié, entre autres, en histoire de l’art. Ils les amènent à porter un regard nouveau sur certains courants, médiums et techniques artistiques. C’est également très inspirant et pour certains, ces visites dans différents lieux culturels vont teinter leur démarche artistique », explique Alexandra Bellegarde, professeure et accompagnatrice.

Deux autres groupes ont quitté le Québec le 26 mai. Quinze étudiants en Gestion et technologies en entreprise agricole (GTEA), dont 13 finissants, se sont envolés pour l’Alberta en compagnie de deux professeurs pour un périple de huit jours. Ils ont visité de nombreuses entreprises agricoles, dont une mégaferme de 7 000 acres, spécialisée dans la vente de taureaux, en plus du Calgary Stampede et d’une journée passée à Banff.

Puis, un groupe de 39 étudiants en Technologie de l’architecture a traversé l’océan Atlantique pour se rendre en Italie dans le but d’y effectuer un séjour de 10 jours. Ils étaient accompagnés de quatre professeurs.

Visite de la KFC Farms, une ferme bovine de race Speckle Park.

Les étudiants en Langues ont profité des merveilles de l’Espagne, dont celles que l’on retrouve à Cordoue.

Enfin, le 30 mai, 24 étudiants et 3 professeurs de Langues ont quitté la terre québécoise vers l’Espagne pour un séjour qui se terminera le 10 juin. Ils visiteront Madrid, Séville, Grenade, Cordoue et Malaga.

« Il s’agit d’une expérience très formatrice qui s’ajoute à l’enseignement en classe, explique Nancy Gagné, professeure d’espagnol et accompagnatrice. Les étudiants participent à des activités pédagogiques tous les jours et ils échangent uniquement en espagnol pendant tout leur séjour. En plus d’améliorer de manière significative leurs capacités à communiquer, ils en apprennent davantage sur la culture espagnole et font des liens avec les notions enseignées dans leur cours de civilisation. »

À l’individuel

Deux étudiantes de GTEA, Alex-Anne Carrier et Laurence Paquet-Leblond, effectueront pour leur part un stage en alternance travail-études, du 13 juin au 13 août, en France. L’une vivra son expérience dans une entreprise qui produit des légumes en agriculture biologique, Les Jardins du Marault à Magny-Cours, alors que l’autre participera aux activités de la Société canadienne d’enregistrement des animaux (SCEA) des Neuftables située à Luthenay-Uxeloup.

Enfin, huit étudiants en Sciences de la nature et Langues et en Sciences humaines et Langues iront vivre une session complète à l’Université Pablo de Olavide à Séville, en Espagne, l’automne prochain.

Aide financière

Plusieurs étudiants ont réussi à financer leur voyage eux-mêmes, mais diverses sources de financement étaient possibles tant pour les voyages de groupe que pour les voyages individuels. Des bourses ont ainsi été attribuées par la Fondation du Cégep de Lévis par l’entremise du Bureau international, de l’Association des parents et de l’Association étudiante, qui ont contribué auprès de ceux qui en ont fait la demande. Les étudiants du programme GTEA ont également pu faire appel à l’organisme Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) pour profiter de son programme de mobilité étudiante.

À l’individuel, Alex-Anne Carrier et Laurence Paquet-Leblond, qui partent pour leur stage ATE en France le 6 juin prochain, recevront chacune 500 $ de l’Association étudiante, 600 $ de la Fondation du cégep et 2250 $ de la Fédération des cégeps.