17 mai 2012

La civilisation occidentale

La chute du monde romain rend compte d’une transition qui amène la civilisation occidentale à s’affirmer dans une identité qui lui est propre. La réappropriation de l’espace par les populations germaniques met en marche le processus de construction des futurs États européens. Féodalité et chrétienté constituent des ponts d’ancrage d’une civilisation qui semble se fondre dans un moule unique, guidé par la foi et la perspective du salut. L’expression de nouvelles formes de sensibilité, que traduisent notamment l’art gothique ou l’idéal courtois, alimente une conception du monde que l’Occidental est sur le point de confronter dans le cadre d’événements qui menacent son intégrité (invasion du monde arabe) ou qui témoignent, plus tardivement, de ses volontés d’affirmation et de domination (les grandes explorations). Ce cours explore, de façon chronologique et thématique, l’évolution de l’histoire de l’Occident depuis la désintégration du monde romain jusqu’à l’avènement de cette révolution des consciences qui représentent la Renaissance et l’humanisme.