fbpx

21 juin 2022

Hommage à J.-Maurice Proulx, fondateur du Cégep de Lévis

La salle du conseil d’administration s’appelle désormais salle J.-Maurice-Proulx

Le 14 juin dernier, la direction du Cégep de Lévis a tenu un événement pour célébrer la mémoire de son fondateur et premier directeur général, monsieur J.-Maurice-Proulx, qui aurait eu 100 ans cette année. C’est à cette occasion que la salle du conseil d’administration, où se tiennent les réunions de toutes les instances du Cégep de Lévis, a été renommée en son nom.

Trois générations de la famille Proulx au rendez-vous

Le fils du fondateur, Jacques, était accompagné de ses filles Martine et Sylvie et de son petit-fils Alexis. Le directeur actuel du cégep, Guy Patterson, a rappelé les jalons importants du parcours ayant mené à la création du Cégep de Lévis. Il a fait l’éloge d’un homme engagé et visionnaire : « Le cégep a changé de nom en 2020, mais ses racines et son histoire demeurent très importantes pour nous ».

Jacques Proulx et sa fille Sylvie, diplômée du cégep, ont ensuite pris la parole. Jacques a décrit son père comme un grand travailleur, qui était en avance sur son temps. J.-Maurice Proulx lisait beaucoup. Ses journées de travail s’étiraient parfois jusqu’aux petites heures du matin. Excellent orateur, il préparait ses conférences et jetait ses notes, puis il parlait sans aucun papier devant lui.

Jacques Proulx a raconté de savoureuses anecdotes qui ont permis aux gens présents à l’événement de mieux connaître son père.
Monsieur J.-Maurice Proulx est né dans le Témiscouata.

Un véritable bâtisseur

Monsieur J.-Maurice Proulx a obtenu un diplôme d’études techniques en 1942 de l’Institut de technologie de Québec. Il a occupé différents postes de technicien avant d’étudier en Sciences de l’éducation à l’Université Laval et d’obtenir un brevet d’enseignement spécialisé, avec option électricité et dessin.

Monsieur Proulx a enseigné pendant quelques années à l’Institut de technologie de Rimouski et à l’établissement bien connu aujourd’hui sous le nom de l’Institut maritime du Québec. De 1953 à 1961, il a aussi été directeur des études de l’Institut de technologie de Rimouski. C’est en 1961 qu’il a pris la direction de l’Institut de technologie de Lauzon. Après la Commission royale d’enquête sur l’enseignement et la publication du Rapport Parent, en 1963, monsieur Proulx a mené une campagne en faveur de l’implantation d’un cégep dans le secteur de Lauzon, gagnant des appuis au sein des milieux scolaires et socioéconomiques de la région.

Un nouvel établissement construit de toutes pièces

En septembre 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon ouvrait ses portes dans le bâtiment de l’Institut de technologie de Lauzon, situé au 70, rue Philippe-Boucher, devenu aujourd’hui l’école secondaire Guillaume-Couture. En raison de sa popularité, la construction d’un nouveau bâtiment mieux adapté aux besoins s’est imposée rapidement. Le coup d’envoi des travaux a été donné le 6 juin 1972. L’année de son inauguration, en 1975, le cégep a accueilli plus de 2000 étudiants.

J.-Maurice Proulx est à droite.

Construit à l’époque au coût de 6,5 M$, le cégep a été conçu en forme d’étoile avec un mail central de façon à favoriser les échanges entre les différents acteurs de la communauté collégiale. Encore aujourd’hui, cet endroit est considéré comme le cœur du Cégep de Lévis et en constitue un élément distinctif.

La direction du Cégep de Lévis remercie madame Lucette Bergeron, sœur de la conjointe de monsieur Jacques Proulx, qui a grandement contribué à rendre cet hommage possible.