fbpx

29 avril 2021

Noémie Blanchette, une étudiante qui n’a pas peur de foncer

Après avoir obtenu son DEP, Noémie Blanchette s’est inscrite au programme Techniques de Génie mécanique. Elle rêve de devenir ingénieure en robotique.

Noémie Blanchette, étudiante en Techniques de génie mécanique au Cégep de Lévis, n’a pas peur de foncer. Bien que peu de filles s’intéressent à la mécanique et à la robotique, Noémie est la preuve qu’elles ont leur place dans ces métiers traditionnellement masculins. Elle continue de foncer, trouvant sa force dans son désir de créer, de développer et d’innover.

À l’école secondaire Pointe-Lévy, Noémie a réalisé le parcours Métier Études, qui offre la possibilité aux élèves de réaliser leurs études tout en suivant une formation professionnelle. Elle a obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP) en Électromécanique de systèmes automatisés, six mois après avoir terminé ses études secondaires. Ce sont d’ailleurs les cours de ce programme qui lui ont permis de se découvrir un intérêt marqué pour la robotique.

En s’inscrivant en Génie mécanique au cégep, elle n’aurait jamais pu faire un meilleur choix. Son DEC technique lui permettra de s’inscrire au baccalauréat et de poursuivre ses apprentissages pratiques. Elle s’intéresse d’ailleurs à la formation en génie robotique de l’Université de Sherbrooke puisqu’elle rêve d’œuvrer dans une organisation spécialisée en recherche et développement dans le domaine. « Tout est super, j’aime l’ambiance, le fait que ce soit un plus petit cégep, d’avoir beaucoup de place pour étudier. J’apprends des choses intéressantes, qui complètent vraiment bien ce que j’ai appris dans le DEP en Électromécanique », dit-elle.

À l’Est de Québec, le Cégep de Lévis est le seul à offrir le profil Conception et réalisation de machines industrielles, qui est davantage axé sur la programmation, l’automatisation et la robotique. Huit robots industriels sont utilisés dans le cadre des cours, ce qui rend l’apprentissage encore plus captivant.

Entente DEP-DEC 

Grâce aux ententes DEP-DEC, il est possible d’obtenir une reconnaissance des acquis pour certains cours de la formation professionnelle, notamment dans les programmes Techniques de génie mécanique et Techniques de maintenance de mécanique industrielle. Ainsi, le programme est écourté et les responsabilités sur le marché du travail deviennent encore plus intéressantes. Le Cégep de Lévis a des ententes avec le Centre de formation professionnelle de Neufchâtel pour les DEP d’Usinage et d’Usinage machines-outils commande numérique et le Centre de formation professionnelle de Lévis pour le DEP en Électromécanique de systèmes automatisés.