fbpx

Industrie intelligente : une nouvelle formation accessible aux gens de la région

Une attestation d’études collégiales (AEC) pour répondre aux besoins des entreprises à l’ère de l’industrie 4.0

Le programme menant à une attestation d’études collégiales (AEC) a été élaboré en partenariat avec les cégeps de l’Abitibi-Témiscamingue et de Sept-Îles. Il est offert en ligne par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et certains apprentissages pratiques pourront avoir lieu dans l’un ou l’autre des trois cégeps.

L’AEC Industrie intelligente est donc accessible dans trois régions et la période d’inscription est en cours pour recruter les candidats de la première cohorte. La formation commencera en mars 2022.

Les personnes ciblées ont un diplôme d’études professionnelles et œuvrent déjà au sein d’entreprises. Elles ont des compétences dans les domaines de la maintenance industrielle, de la mécanique industrielle, des systèmes automatisés ou de l’électricité industrielle. Elles auront l’occasion unique d’approfondir leurs connaissances et de rehausser leurs compétences pour s’adapter aux conditions changeantes de l’industrie ou occuper de nouveaux emplois liés à l’avènement de l’industrie intelligente.

Un rôle clé dans l’entreprise

En suivant la nouvelle formation, les travailleurs acquerront une plus grande agilité afin d’assurer, entre autres, la jonction entre les technologies de l’information et les technologies opérationnelles (TI/TO). Ils seront en mesure de maximiser l’usage des données qui est maintenant au cœur du rendement des entreprises et contribueront également à améliorer le fonctionnement et la fiabilité de systèmes industriels connectés.

Le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais, explique : « L’évolution de l’industrie a atteint un niveau technologique jamais vu auparavant, ce qui nous pousse à adapter notre offre de formation et ainsi à assurer une meilleure expertise des travailleurs œuvrant dans le secteur industriel de la région et du Québec. L’industrie intelligente 4.0 a déjà fait son entrée dans l’économie et nous sommes fiers de lancer le premier programme de formation en enseignement supérieur qui répond au besoin de cette nouvelle fonction de travail de technicien en industrie intelligente. »

Kathleen Cantin, directrice de la Formation continue et des services aux entreprises du Cégep de Lévis, ajoute : « Je suis très heureuse d’avoir participé à l’élaboration de ce projet avec mes collègues d’autres cégeps afin de soutenir les entreprises dans leur transformation numérique, une transformation qui leur permettra d’accroître leur productivité. »

Aide financière

Les individus qui souhaitent suivre la formation Industrie intelligente pourraient profiter du Programme pour la requalification et l’accompagnement en technologies de l’information et des communications (PRATIC). S’ils répondent aux critères d’admissibilité, ils pourraient recevoir une allocation d’aide à l’emploi de 650 $ par semaine pendant leurs études à temps plein et un montant forfaitaire de près de 2 000 $ pour faciliter leur intégration professionnelle en fin de parcours.

Pour plus d’informations, visitez le site industrieintelligente.com.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 11