fbpx

7 Décembre 2020

Un deuxième roman pour Nicolas Dagorn

Nicolas est arrivé chez nous, au Cégep de Lévis, en 2015. Il est éducateur spécialisé et à ses heures, il s’adonne à l’écriture. Si nous vous parlons de lui aujourd’hui, c’est qu’il vient tout juste de publier son deuxième roman, Les loups de Tchernobyl, l’aboutissement de 18 mois de travail. Félicitations Nicolas!

Nicolas a toujours aimé raconter des histoires. Depuis quatre ou cinq ans, cependant, il a commencé à le faire de façon plus assidue et en entreprenant des projets d’écriture plus longs. Entre 2017 et 2018, sa passion l’a mené à rédiger et à autoéditer deux nouvelles, Soir d’avril et La Triste Histoire de Léonie Higgs, ainsi qu’une novella (roman court), Noir de neige. Puis en 2018, il a signé Intime idée, un premier roman sur l’intimidation, un thème qu’il connaît bien. Ce livre lui a valu de remporter le concours Young Adult Fyctia-New Way. (Au Québec, son roman a été parrainé par la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.)

Les loups de Tchernobyl décrit par son auteur

Il s’agit d’une dystopie environnementale, qui se situe dans les années 2030, époque à laquelle les dérèglements climatiques et le libéralisme galopant ont conduit à de profonds bouleversements sociologiques et politiques. Construite sur un découpage de chapitres et un mode de narration à trois voies, cette fiction d’anticipation raconte plusieurs histoires simultanées : celle des loups, celles des hommes et celle de notre Monde.

Inspiré d’un fait divers réel lié à la disparition, en juin 2018, d’un loup aux gènes mutants de la zone d’exclusion de la centrale de Tchernobyl, ce roman de fiction traite de mon questionnement quant au devenir de cet individu échappé et des conséquences de sa disparition sur l’Homme. Les loups de Tchernobyl raconte comment ce spécimen au profil génétique atypique entre en interaction avec un environnement en rébellion contre l’Homme.

Les loups de Tchernobyl sera bientôt offert en librairie. Pour lire le résumé ou pour vous procurer le roman de Nicolas, visitez le site Édilivre.