fbpx

Deux diplômés en Génie mécanique à l’émission Dans l’œil du dragon

Diplômés en 2017 du cégep en Techniques de génie mécanique (DEC-BAC), Etienne Boucher et Félix Lapointe ont de l’ambition. Ils ont lancé Ferreol, accompagnés de leur partenaire Jonathan Audet, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de skis alpins de haute performance.

Le 19 avril, dès 20 h,
ils tenteront de convaincre les dragons.

 

Etienne Boucher, Félix Lapointe et Jonathan Audet, cofondateurs de l’entreprise Ferreol
Crédit photo : Ludovic Gauthier

Pour Félix, cofondateur et directeur administratif, le programme de Génie mécanique du Cégep de Lévis lui a permis d’acquérir les connaissances nécessaires pour développer les concepts et la machinerie qui servent à concevoir et fabriquer les produits Ferreol.

À son entrée à l’université, il s’est senti outillé. Au Cégep de Lévis, il a appris les aspects techniques de la conception et de la fabrication mécanique en ayant accès à des laboratoires à la fine pointe de la technologie.

« Mon projet de fin d’études collégiales m’a d’ailleurs grandement préparé à ma réalité actuelle. En étant jumelé à un client, j’ai appris à être autonome et à relever mes premiers défis liés à la conception d’un produit. Le projet a vraiment été une belle école », lance-t-il.

Au sein de Ferreol, les jeunes hommes développent leurs machines eux-mêmes. Depuis la création de leur entreprise, ils ont conçu cinq machines facilitant la recherche et le développement de leurs produits. Une fois un prototype approuvé, les skis sont fabriqués à Rimouski.

Une entreprise pour faire une différence

Avec Ferreol, le trio souhaite devenir les pionniers dans l’industrie du ski durable. Ils développent présentement une technologie qui permettra de remplacer toutes les fibres synthétiques présentes dans leurs skis par de la fibre de lin, une fibre pratiquement carboneutre qui se démarque par ses propriétés mécaniques et d’amortissement. Ils visent à commercialiser cette technologie au cours des prochains mois.

Ils tiennent également à avoir un impact social positif en faisant la promotion de l’entrepreneuriat étudiant qui a fait une grande différence dans leur parcours : « On ne souhaite pas avoir une entreprise pour avoir une entreprise, on souhaite avoir un réel impact dans notre communauté », ajoute Félix.

Les deux finissants du Cégep de Lévis termineront leurs études universitaires dans deux semaines. D’ici là, ils prévoient des journées bien occupées en alternant l’étude pour leurs examens finaux et la promotion entourant leur passage à l’émission.

Image de l’article : Félix Lapointe et Jonathan Audet lors de leur passage à l’émission Dans l’œil du dragon
Crédit photo : Yanick MacDonald

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8