19 octobre 2020

Deux anciens du cégep obtiennent une récompense

Naomie Linteau, d’Armagh, et Dominic Bélanger, de Saint-Anselme, diplômés du cégep en 2018, étudient maintenant en Sciences biomédicales à l’Université Laval. Naomie, Dominic et leurs deux coéquipiers, Maxime Kusik et Sabrina Juhasz, viennent de recevoir une récompense nationale pour un projet de recherche sur le traitement de tumeurs cérébrales agressives affectant principalement les enfants (gliomes du tronc cérébral).

Les jeunes chercheurs ont attiré l’attention des membres du jury de la Pam and Rolando Del Maestro Undergraduate Student Research Competition Award. Cette compétition s’adresse aux étudiants de 1er cycle universitaire ayant de l’intérêt pour la recherche sur les tumeurs cérébrales.

Toutes nos félicitations!

Dominic Bélanger, diplômé en Sciences de la nature

Étudiant en Sciences de la nature, Dominic a suivi un cours de biologie crédité au Costa Rica, un bon souvenir. « Ça nous montrait vraiment c’est quoi le travail de la recherche, et comment on écrit des articles… comment lire des articles aussi », explique-t-il. Pendant son parcours au cégep, il a assisté à plusieurs conférences ExploraSciences, qui lui ont permis de se renseigner sur différentes carrières scientifiques.

Dominic a choisi un programme universitaire axé sur la recherche, qu’il avait découvert lors de la visite d’une université à son école secondaire. « J’aime les laboratoires et les cours de bio aussi. Un bon combo entre les deux, c’était les Sciences biomédicales », dit-il. Si son parcours se poursuit comme il le souhaite, il passera encore plusieurs années à l’université. C’est ce qu’il faut pour devenir chercheur.

Naomie Linteau, diplômée en Sciences de la nature et Langues (double DEC)

À la fin de son parcours au secondaire, Naomie a hésité entre les Sciences de la nature, les Sciences humaines et les Langues. Elle avait beaucoup d’intérêt pour les Langues, mais ne s’imaginant pas faire une carrière dans ce domaine, elle s’est finalement inscrite au double DEC en Sciences de la nature et Langues. Elle n’a pas regretté son choix. Elle trouve qu’il y avait un bel équilibre entre les cours terre à terre, comme les mathématiques, et les cours de langues. Elle a aussi aimé le contact avec ses professeurs. « Ils sont ouverts et c’est plus personnalisé au Cégep de Lévis. C’est l’impression que j’ai eue en tout cas », explique-t-elle.

À l’université, Naomie savait qu’elle ne voulait pas étudier en médecine. C’est une conseillère d’orientation du cégep qui lui a parlé des Sciences biomédicales. Après avoir lu la description du programme, celle qui aime l’analyse et le travail d’équipe s’est dit : « Ça, c’est moi. » Après le bac, Naomie vise la maîtrise, puis elle se doute que le doctorat viendra après. « La vue d’ensemble n’est pas à 100 % tracée, mais pour l’instant, je m’en vais dans cette direction-là », conclut-elle.