8 mars 2022

Sur la grande autoroute de l’informatique

Sandrine Duchêne étudie en Informatique. Elle fait sa place dans un domaine populaire auprès de la gent masculine

Sandrine Duchêne obtiendra son DEC en Techniques de l’informatique dans quelques semaines. Elle en est très fière et elle a de bonnes raisons de l’être parce qu’en plus d’avoir son diplôme en poche, elle aura réussi dans un domaine qui est, jusqu’à présent, bien plus populaire auprès de la gent masculine, soit l’infrastructure informatique.

Le profil Infrastructure informatique a pourtant de quoi plaire tant aux femmes qu’aux hommes, entre autres depuis le réaménagement des locaux qui sont certainement plus fonctionnels, mais également beaucoup plus attrayants. « En informatique, il faut de la patience et de la persévérance et je pense que beaucoup de femmes possèdent ces qualités », précise Sandrine. Il faut également avoir un esprit logique et aimer régler des problèmes, être à l’aise avec les gens, les comprendre et vouloir les aider en leur expliquant des choses complexes en les rendant simples.

Sandrine Duchêne obtiendra son DEC cette année en Techniques de l’informatique.

Une intégration facile dans un monde de gars

Lorsque Sandrine a été admise au programme Techniques de l’informatique il y a près de trois ans, elle était la deuxième figure féminine derrière l’écran. Toutefois, son intégration s’est faite très facilement et avec beaucoup de respect. « Je n’ai jamais senti que je n’étais pas à ma place. En fait, j’ai eu plus de difficulté à passer du Mac au PC que de m’adapter à une classe remplie de garçons! », dit-elle avec la bonne humeur qui semble l’habiter continuellement.

Aujourd’hui, on compte cinq étudiantes de plus dans le programme et ça enchante Sandrine, mais également ses professeurs. « Il ne faut surtout pas qu’elles se découragent. C’est sûr que les trois premières sessions du programme sont consacrées à toutes les facettes de l’informatique pour que les étudiants puissent ensuite faire un choix éclairé entre Infrastructure informatique ou Développement d’applications. C’est là que ça devient encore plus passionnant, alors il ne faut pas lâcher! »

Sandrine entrevoit son avenir avec beaucoup d’optimisme grâce à sa famille qui l’a toujours encouragée, à ses professeurs qui l’ont constamment mise au défi de réussir et à ses collègues de classe qui l’ont traitée sans distinction de sexe.

Un cheminement qui la mènera à l’université

« Mais surtout, le domaine de l’informatique est tellement vaste et diversifié qu’il peut convenir à tout le monde. Il n’y a pas que la programmation comme avenue », croit Sandrine, qui avoue avoir toujours été attirée par les technologies. Des chemins qu’elle défrichait seule quand elle était petite, elle a débouché sur une route pavée et bien plus fréquentée lorsqu’elle est entrée à l’école secondaire Marcelle-Mallet.

« Notre principal outil de travail était le MacBook Air », raconte Sandrine avec encore un élan de plaisir dans la voix. Son désir de faire carrière dans le domaine informatique s’est ancré et elle a choisi le Cégep de Lévis comme autoroute qui la mènerait ensuite à l’université, grâce à une entente DEC-BAC qui lui permettra de poursuivre son cheminement jusqu’au marché du travail.

Son emploi idéal?

« Je rêve de diriger un service dédié à la sécurité informatique. Je ne sais pas si ça existe dans une entreprise, mais je me vois très bien à la tête d’une équipe et faire valoir mes talents de leader! »

Son conseil aux filles qui désirent étudier dans un domaine typiquement masculin?

« Tu veux le faire? Ne laisse personne te rabaisser ou te décourager et fonce, ne t’empêche pas de vivre ton rêve, sinon tu vas le regretter. »