25 octobre 2022

Un diplôme technique comme tremplin vers le monde de la finance

Alexis Froment a poursuivi ses études à l’université et il sera bientôt planificateur financier

Après avoir obtenu son DEC technique en Services financiers et d’assurances, Alexis a décroché un baccalauréat en administration des affaires, puis un certificat en économique et un autre en planification financière. Il travaille actuellement chez Dufour Solutions Financières, une entreprise bien établie dans sa ville d’origine, Baie-Saint-Paul.

Un DEC qui mène loin

Le DEC en Services financiers et assurances a servi à Alexis dans son cheminement. « Il nous permet dès la première année d’acquérir des connaissances générales sur la gestion, les services financiers, les assurances, la comptabilité, bref, tout ce qui touche le monde des affaires, pour nous permettre de déterminer le domaine qui nous plaît le plus. »

Les stages qui viennent se greffer à l’enseignement en classe sont également un avantage considérable, sans compter l’expérience des professeurs, dont la plupart évoluent encore dans le milieu et qui sont à même de rendre la réalité du marché du travail concrète et réaliste à leurs étudiants.

Les liens très forts qui se créent entre les étudiants facilitent le passage entre le secondaire et le collégial. « C’est facile de recevoir de l’aide au cégep, nous ne sommes jamais des inconnus auprès des membres du personnel. »

Un milieu dynamique et rempli de défis

Ce qui stimule le plus Alexis dans son travail, c’est le dynamisme qui y règne. « Nous avons des clients qui viennent de partout et de différents milieux, c’est-à-dire tant du monde des affaires que de jeunes familles. »

Savoir s’adapter et collaborer

Alexis partage son temps entre les placements et les assurances. Pour ce faire, il faut être capable de s’adapter rapidement à diverses situations. « Je dois gérer des problèmes différents et faire preuve d’un bon esprit d’analyse dans mon domaine. »

Il s’agit également d’un travail bien moins solitaire que les gens ne le pensent. « Oui, c’est un travail de bureau, mais le travail d’équipe y est très important et les rencontres avec les autres conseillers sont fréquentes. Comme je suis souvent en contact avec les clients, il faut faire preuve de beaucoup d’entregent et d’intelligence sociale. »

Un avenir prometteur

De nombreuses options s’offrent à Alexis pour les prochaines années. Il pourrait notamment se concentrer sur la planification financière, suite logique à ses études universitaires, et accompagner ses clients dans le domaine de l’assurance invalidité, etc.

Un petit conseil pour les futurs étudiants? « Prenez le temps de bien cerner ce que vous aimez le plus dans le DEC pour bien choisir votre domaine. Et comme le domaine change rapidement, n’ayez jamais peur de toujours vouloir en apprendre davantage. »

Après avoir terminé ses études secondaires, Alexis désirait intégrer un cégep, où il pourrait pratiquer différents sports, comme le cross-country et le golf. Son choix s’est immédiatement arrêté sur le Cégep de Lévis.