fbpx

8 avril 2022

Bourses d’admission : Rosalie Côté désire être au service de son prochain

Rosalie veut faire une différence dans la vie des gens

Elle est l’une des 10 lauréates des bourses d’admission de 1 000 $ offertes par la Fondation du cégep à des jeunes de 5e secondaire, qui commencent leur parcours collégial cet automne.

Ambitieuse, persévérante et très sociable, la finissante de l’école secondaire Saint-Charles a choisi d’étudier en Soins infirmiers au Cégep de Lévis l’automne prochain.

Élève modèle, elle est appréciée de ses pairs et des membres du personnel de son école. Très forte en français, elle a dû relever un défi en mathématiques l’an dernier en raison de la pandémie. Grâce à sa détermination, elle n’a pas abandonné, ce dont elle est très fière aujourd’hui.

Une meneuse née

Omniprésente dans son école, elle confie qu’elle aime beaucoup faire partie des décisions, user de son imagination afin de concevoir des projets qui combleront les élèves et aider la responsable de la vie étudiante dans ses diverses tâches d’animation. Adepte de la photographie, elle n’hésite pas à mettre à profit ses talents lors d’activités scolaires.

Passionnée par les sciences

Le domaine des sciences et de la santé, le fonctionnement du corps humain, tant physique et psychologique, l’ont toujours passionnée et elle est plus qu’enthousiaste lorsqu’elle s’imagine dans les locaux à la fine pointe de la technologie du cégep pour enfin apprendre son métier.

Sa visite lors des Portes ouvertes au Cégep de Lévis l’a épatée, de son propre aveu. La modernité des laboratoires du programme de Soins infirmiers et l’accessibilité des professeurs l’ont impressionnée.

Son coup de cœur demeure toutefois la bibliothèque, un environnement lumineux propice aux études et à la relaxation. Et ce n’est pas la seule aire de vie commune qui l’a emballée. Les travaux entrepris au centre sportif en décembre dernier lui font entrevoir de belles heures à la future salle d’entraînement. Elle a commencé à s’entraîner en salle à la suite de blessures aux genoux et cette activité lui permet de faire le vide.

Le sourire aux lèvres, Rosalie croit sincèrement qu’elle s’épanouira au Cégep de Lévis et il lui tarde d’évoluer dans l’environnement ultramoderne du programme de Soins infirmiers.