Contrer les dépendances et viser l’équilibre

C’est la Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances

La semaine dernière, le Service psychosocial, avec l’aide d’autres équipes du cégep, a créé un décor éphémère dans le mail afin de sensibiliser notre communauté collégiale aux dépendances et plus précisément à la dépendance aux écrans. Une chambre comprenant plusieurs zones a été aménagée. Il y avait un lit, une table de travail, un écran pour les jeux vidéo, un espace de jeux de société et même quelques appareils pour faire de l’exercice.

L’objectif principal de cette activité était de nous amener à réfléchir sur notre hygiène de vie. Trois étudiants qui ont participé à l’activité nous expliquent la perception qu’ils ont de leur propre équilibre de vie.

Juan Tobal

Étudiant en Technologie de l’architecture, Juan consacre beaucoup de temps à ses études et c’est ce qui lui permet de garder le cap. Bien manger et bien dormir, c’est très important pour lui s’il veut être en mesure d’étudier et de réussir son programme. « Pour être concentré, il faut avoir bien dormi la nuit d’avant », dit-il.

Era Brunelle

Era étudie en Arts, lettres et communication, option Langues. Est-ce qu’elle pourrait avoir une vie un peu plus équilibrée? Oui, dit-elle, mais par où commencer? Du temps pour les études, elle met ce qu’il faut. Côté sommeil, elle avoue en avoir beaucoup besoin, mais ses habitudes sont un peu décousues. Sa vie sociale pourrait aussi être mieux. « Une chance que j’aie le cégep! », dit-elle. Enfin, il n’y a pas de drame, mais elle sait qu’elle a de petits défis.

Maël Campagna

Maël étudie en Techniques de l’informatique. Il consacre tout le temps qu’il faut à ses devoirs et à sa vie sociale, en plus de s’entraîner quatre fois par semaine. Son horaire est bien rempli et il lui arrive d’empiéter un peu sur le sommeil. Maël fait aussi partie des Pèlerins. Le sport électronique l’aide à gérer son temps. « J’ai de l’encadrement ici. C’est neuf heures semaine au total, six heures au cégep et trois heures chez nous. », explique-t-il.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 16