fbpx

9 septembre 2021

Le festival de films Copie Zéro célèbre son grand retour

Elle s’est fait attendre, cette 16e édition du festival de films Copie Zéro, annulée en raison de la COVID-19. Le cœur était donc à la fête, les 2 et 3 septembre derniers.

Le festival de films Copie Zéro du Cégep de Lévis a fait son grand retour, pour une 16e édition, les 2 et 3 septembre derniers. L’événement a permis de réunir des étudiants actuels en Arts, lettres et communication, options Cinéma et Vidéaste voyageur, ainsi que les finissants de 2020 et 2021 qui avaient vu le festival annulé en raison de la COVID-19. Cet événement attendu vient clôturer leurs études, lors d’un gala et d’une remise de prix, alors que les étudiants de 1re année y trouvent l’occasion de présenter leurs films hors compétition. La population a également été conviée à célébrer le travail et la créativité de nos cinéastes.

Jeudi soir, la présentation des films des anciennes cohortes 2019-2020 a permis aux étudiants de se retrouver autour de la projection de deux courts métrages professionnels : La Bible d’une fan de Pier-Olivier Renaud et Blind Fear de Michaël Labrecque. Ceux-ci ont été produits par la Boîte d’allumettes, un collectif d’artistes fondé par et composé d’anciens étudiants du programme.

Les films des étudiants de 1re année ont été présentés vendredi soir, suivis d’une conférence de Frédérique Alain, une diplômée du programme Cinéma. Celle-ci a témoigné de son expérience de tournage au Myanmar en Asie du Sud-Est pour son court métrage Business Woman.

Le gala a clôturé la soirée. Les membres du jury, Paule Beaudoin, Pier-Olivier Renaud, Frédérique Alain et Alexandre Lefebvre, d’anciens étudiants qui établissent leurs marques dans le milieu du cinéma, ont souligné le talent et le travail des artisans lors de la remise des prix.

Liste des lauréats :

  • Meilleur scénario : Stella – Justin Brousseau et Roberto Lyonnais
  • Meilleure technique : Inter Uterin – Xavier Beaulieu et Émile Côté
  • Meilleur film : Damnatio Memoriae – Marc-Antoine Simard, Mariane Poitras, Nathaniël Poirier et Alexandre Valcourt
  • Mention spéciale : Dernière Job – Jean-Christophe Bettey-Martel, Félix Audet et Jean-Félix Houle

 

Sur la photo : Justin-Brousseau et Roberto Lyonnais (Stella)

Les lauréats ont reçu des montants totalisant 2 000 $ en location d’équipement et services chez Spira, une coopérative qui soutient et stimule la création et la production en cinéma indépendant et qui distribue des œuvres pour en assurer le rayonnement au Canada et à l’étranger.

DEC en Arts, lettres et communication, option Cinéma

Ce programme permet aux étudiants d’être dans l’action et d’exploiter leur créativité en participant activement à toutes les étapes de la production vidéo et en vivant des expériences réelles de plateau. Ceux-ci peuvent mettre en pratique l’écriture de scénario, le jeu, la direction artistique, le tournage, le montage et la conception d’effets sonores.

DEC en Arts, lettres et communication, option Vidéaste voyageur

Réaliser des documentaires et des reportages vidéo professionnels à travers le monde est possible grâce à l’option Vidéaste voyageur. Ce programme exclusif est la combinaison de deux disciplines essentielles pour aller filmer le monde : l’étude des langues et la production audiovisuelle.

Pourquoi choisir le Cégep de Lévis?

Pour l’approche par projets qui préconise l’expérience sur le terrain : tournages extérieurs, diffusions publiques, séjours organisés, visites de festivals (REGARD sur le court métrage, RIDM, FCVQ), etc. Pour l’accès à des ressources technologiques : laboratoire de montage, tablettes graphiques, caméra vidéo, studio vert pour l’intégration et équipements de son pour la postproduction sonore. Et bien sûr, pour son équipe de professeurs passionnés, dynamiques et engagés dans les œuvres des étudiants.

Photos : Alexandre Valcourt